text.skipToContent text.skipToNavigation

Conseils beauté | Conseils par catégorie | Soin visage & corps | Masque végétal pour détoxifier sa peau : charbon ou argile ?

Quelle est la composition des masques au charbon et quels sont ses bienfaits sur la peau ?

L’origine du masque au charbon

Célèbre pour sa couleur noire, le masque visage au charbon est un soin beauté à base de charbon dit actif ou activé. Ce charbon 100% végétal est obtenu en brûlant du bois ou des matériaux végétaux à très haute température dans un espace pauvre en oxygène afin d’augmenter sa teneur en carbone.

Une composition qui lui permet d’acquérir des propriétés absorbantes et purifiantes. Mais pas seulement ! Le charbon a également de nombreux autres bienfaits…

Le masque au charbon pour purifier et apporter de l’éclat au teint

Grâce à ses propriétés purifiantes, et détoxifiantes, le masque visage au charbon lutte efficacement contre les imperfections de la peau. En désincrustant les pores des cellules mortes, sébum et autres impuretés qui peuvent venir les obstruer, ce dernier lutte contre l’apparition d’imperfections et autres points noirs. La raison de ce constat est très simple : En empêchant les pores de s’engorger, les bactéries se développent beaucoup moins. Ce qui offre de très beaux résultats sur l’acné.

Mais comment cet actif réussit à agir contre les cicatrices ? En parvenant à maintenir un bon renouvellement cellulaire. Toutes les nuits, les cellules de la peau se renouvellent et font place à d’autres cellules toutes neuves. Mais ce phénomène ne peut correctement s’effectuer que si l’épiderme a été débarrassé des éléments obstruants qui peuvent “étouffer” les pores.

Considéré comme un nettoyant doux, mais puissant, le masque visage au charbon convient à tous les types de peau. Il s’agit d’un geste de nettoyage idéal pour les peaux exposées à la pollution, à la fumée de cigarette ou aux imperfections. Il convient également à tous ceux qui ressentent le besoin de détoxifier et d’assainir leur épiderme, à la suite, par exemple, d’une séance de sport intense.

Les épidermes sensibles, quant à eux, pourront limiter l’utilisation du masque au charbon à une fois par mois, pour éviter les réactions.

Dans quel(s) cas utiliser un masque charbon ?

Le masque visage au charbon convient à tous les types de peau. Utilisé une fois par semaine ou en alternance avec d’autres masques nettoyants, il complète idéalement une routine de soins. Il s’agit d’un geste de nettoyage idéal pour les peaux exposées à la pollution, à la fumée de cigarette ou aux imperfections. Il convient également aux peaux grasses et acnéiques, ainsi qu’à tous ceux qui ressentent le besoin de détoxifier et d’assainir leur épiderme, à la suite, par exemple, d’une séance de sport intense. Les épidermes sensibles, quant à eux, pourront limiter l’utilisation du masque au charbon à une fois par mois, pour éviter les réactions.

Il existe également une belle alternative qui peut agir comme un complément au masque au charbon dans la routine de soin. Il s’agit du masque à l’argile.

Pourquoi choisir un masque à l’argile plutôt qu’un masque au charbon ?

Quelles sont les origines de l’argile et comment l’utiliser ?

Le masque à l’argile, quant à lui, est l’un des soins cosmétiques les plus anciens et les plus répandus. Il est d’ailleurs utilisé depuis la Grèce Antique. Particulièrement appréciée pour ses vertus préventives et curatives pour apaiser le système digestif, elle a le pouvoir de réguler l’acidité gastrique. Elle peut également calmer les ballonnements et agit comme un véritable pansement. Mais ça n’est pas sa seule utilisation. Dans les temps anciens, l’argile pouvait également faire office de cataplasme pour réduire l’inflammation et décongestionner une zone de traumatisme après une foulure, une tendinite ou un lumbagos par exemple.

Il existe plusieurs types d’argiles, ces roches sédimentaires riches en minéraux et oligoéléments, offrant des propriétés subtilement différentes selon leur type et leur composition minérale. On trouve ainsi de l’argile verte, blanche, rouge, rose, jaune ou même violette. Toutes sont entièrement naturelles et non traitées, simplement séchées après extraction de la terre. Elles sont alors réduites en poudre pour être utilisées. Et sont parfois mélangées à d’autres actifs aux nombreux bienfaits pour pouvoir répondre à des problématiques cutanées plus facilement ! Les plus utilisées sont l’argile blanche (purifiante et douce), également appelée kaolin, ainsi que la verte (très détoxifiante) ou encore la rose, préconisée pour les peaux plus sensibles.  

Dans quel(s) cas utiliser un masque à l’argile verte, rose ou blanche ?

Tout comme un masque visage au charbon actif, un masque à l’argile verte, blanche ou rose absorbe les impuretés, dont l’excès de sébum. Dans un deuxième temps, les minéraux et oligoéléments contenus dans l’argile nourrissent la peau pour l’adoucir, l’assouplir et la rééquilibrer. Il offre donc une double action bénéfique à tous les types de peaux, d’autant plus que la variété d’argile permet de l’adapter à tous les besoins. Les masques à l’argile verte sont ainsi particulièrement recommandés pour les peaux grasses et à imperfections. Les masques au kaolin, plus doux, conviennent également aux peaux sèches ou matures et permettent de réveiller les teints gris. L’argile jaune peut, quant à elle, aider à atténuer les rougeurs et les taches pigmentaires.

Masque visage au charbon et masque à l’argile : quelle formule pour chaque type de peau ?

Le masque charbon végétal et le masque à l’argile verte, rose ou blanche fonctionnent parfaitement en synergie, il suffit de les alterner. Leur action combinée permet de détoxifier, de nettoyer et de rééquilibrer la peau afin de lutter contre l’excès de sébum, les points noirs ou les boutons. Mais leur combinaison permet également d’apaiser les inflammations, d’atténuer les rougeurs, de désincruster les pores et d’affiner le grain de peau.

Quel est le masque visage idéal pour les peaux mixtes à grasses ?

Les peaux grasses ont besoin d’être purifiées et ré-équilibrées. Pour obtenir ce résultat, elles doivent être traitées mais toujours avec douceur ! Le but ? Réguler la production de sébum tout en évitant la déshydratation, un phénomène qui peut même toucher les épidermes gras. Pour eux, il est donc conseillé d’opter pour un masque charbon végétal à appliquer au quotidien ou tous les deux jours.

Quel masque visage pour les peaux sèches et sensibles ?

La particularité des peaux sèches et sensibles, c’est qu’elles souffrent d’une production de sébum trop faible par rapport à leurs besoins. Du coup, elles sont très souvent irritées et nécessitent une bonne couche d’hydratation pour pouvoir retrouver leur confort. Voilà pourquoi il ne faut leur appliquer masque à l’argile, qui peut être appliqué une à deux fois par mois. Ce dernier doit être rose pour limiter les rougeurs et apaiser l’épiderme. Ou blanc pour éviter les irritations. 

Les masques au charbon et à l’argile ont tendance à venir assécher la peau. Pour pouvoir être retirés, ils nécessitent également l’utilisation de l’eau du robinet qui a tendance à être calcaire et à agresser le film hydrolipidique de l’épiderme. Pour que ces micro-agressions ne viennent pas déséquilibrer la peau sur le long terme et engendrer une déshydratation, il est alors conseillé d’utiliser de l’eau thermale, afin de “rincer” la peau avant de la sécher. Truffée de bienfaits et neutre à la fois, cette brume est toute indiquée pour retirer l’excédent de calcaire et apaiser la peau par la même occasion. Des bénéfices très utiles, surtout pour les épidermes les plus sensibles. 

Comment utiliser un masque au charbon ou à l’argile ? 

Comme tous les masques visage, un masque au charbon ou à l’argile s’applique sur une peau propre et sèche. De légères différences existent cependant dans leur mode d’application. À noter qu’il est tout à fait possible d’appliquer un masque purifiant uniquement sur la zone T, front, nez et menton, sur laquelle l’excès de sébum est plus fréquent. Cette solution répond particulièrement bien aux besoins des peaux mixtes, qui associent des zones grasses sur la zone T et des zones normales à sèches sur les joues. Dans le cas de zones sèches, le masque au charbon ou à l’argile peut même être complété par un masque hydratant appliqué uniquement sur celles-ci.  

Leur fréquence d’utilisation n’est en revanche pas la même : le masque à l’argile s’utilise une fois par semaine, jusqu’à deux pour les peaux grasses. Le masque au charbon, lui, peut être utilisé de façon plus fréquente. Une autre option ? Adopter un masque combinant charbon et argile ! Car oui, ça existe !

Comment appliquer un masque au charbon ?

  • Étape N°1 : Nettoyez la peau à l’aide d’un produit doux adapté à votre type de peau.

  • Étape N°2 : Séchez-la délicatement, sans frotter pour ne pas l’agresser, à l’aide d’une serviette propre ou d’un mouchoir à usage unique.  

  • Étape N°3 : Appliquez le masque au charbon en couche uniforme sur le visage ou sur la zone ciblée, selon vos besoins.

  • Étape N°4 : Laissez poser le temps indiqué sur les instructions d’emploi. Généralement, il ne faut pas dépasser 10 minutes de pose.

  • Étape N°5 : Massez doucement en pratiquant des gestes circulaires avec la pulpe de vos doigts pour exfolier la peau et faciliter l’élimination des cellules mortes.

  • Étape N°6 : Rincez abondamment à l’eau tiède.

  • Étape N°7 : Séchez à nouveau la peau sans frotter.

  • Étape N°8 : Hydratez à l’aide de votre sérum ainsi que de votre crème hydratante pour lutter contre l’effet asséchant sur la peau du charbon actif. Vous pouvez également faire préalablement un masque hydratant, ou apaiser la peau à l’aide d’une pulvérisation d’eau thermale.

Comment appliquer un masque à l’argile verte, blanche ou rose ? 

  • Étape N°1 : Nettoyez la peau à l’aide d’un produit doux adapté à votre type de peau ou pratiquez le double nettoyage.

  • Étape N°2 : Séchez-la délicatement, sans frotter pour ne pas l’agresser, à l’aide d’une serviette propre.

  • Étape N°3 : Appliquez le masque à l’argile en couche uniforme sur le visage ou sur la zone ciblée.

  • Étape N°4 : Laissez poser le temps indiqué sur les instructions d’emploi. Ce temps ne doit pas excéder 15 minutes, au risque de rendre le masque à l’argile trop sec.

  • Étape N°5 : N’attendez pas que l’argile soit totalement sèche, en particulier sur une peau sensible : elle peut alors devenir irritante et difficile à retirer sans agresser l’épiderme. Le masque doit encore être humide lors du rinçage. Si des tiraillements surviennent, ils indiquent que l’argile sèche.

  • Étape N°6 : Rincez abondamment à l’eau tiède.

  • Étape N°7 : Séchez à nouveau la peau sans frotter.

  • Étape N°8 : Hydratez à l’aide de votre soin habituel pour contrer l’effet asséchant du rinçage. Vous pouvez également intercaler un masque hydratant avant, ou apaiser la peau à l’aide d’une pulvérisation d’eau thermale.

Detoxifiants et purifiants, le masque au charbon et le masque à l’argile gagnent à être utilisés de façon complémentaire pour optimiser le nettoyage du visage !

Et pour encore plus de détails sur les masques pour le visage, retrouvez notre article sur les bienfaits de l’argile verte et les masques à l’aloé vera.

NOS MASQUES COUP DE CŒUR